Bilan 2020 : Renault perd 8 milliards d’euros !
Bilan 2020 : Renault perd 8 milliards d’euros !

Bilan 2020 : Renault perd 8 milliards d’euros !

26 avril 2021
0 Commentaires

Le constructeur automobile français Renault, qui comprend les marques Dacia, Lada, Renault, Alpine et Mobilize, a annoncé une perte atteignant les 8 milliards d’euros en 2020.

La pandémie et la crise économique ont également touché plusieurs grandes entreprises. Le groupe Renault a lui aussi souffert des effets de la Covid-19 enregistrant une diminution drastique des ventes.

En 2020, l’entreprise française a vendu 2,95 millions de véhicules, soit environ 21% de moins qu’en 2019.

Sa situation économique a également été affectée par les résultats de Nissan, dont Renault détient 44,3 % des parts. De son coté,  son partenaire japonais a clôturé l’année quant à lui avec une perte de 5 140 millions d’euros.

“Après un premier semestre impacté par la Covid-19, le Groupe a fortement redressé sa performance au second semestre. Ce résultat est le fruit des efforts de tous, de l’accélération réussie du plan de réduction des coûts fixes et d’une amélioration de notre politique de prix ».

Renaulution…

« La priorité est donnée à la profitabilité et à la génération de cash, comme annoncé lors de notre plan stratégique Renaulution”, a déclaré le Directeur général du Groupe Renault, Luca de Meo.
Il ajoute : « L’année 2021 s’annonce difficile compte tenu des inconnues concernant la crise sanitaire ainsi que les pénuries d’approvisionnement en composants électroniques ».

Mi-janvier, le constructeur automobile français a présenté un nouveau plan stratégique, la Renaulution, dans le but de réaffirmer sa compétitivité et d’orienter la stratégie de l’entreprise vers la création de valeur.

Renaulution comporte trois phases différentes à mettre en place parallèlement :

  • Une phase de « résurrection » opérationnelle jusqu’en 2023 pour la récupération de la marge et la génération de liquidités;
  • La phase de « rénovation » portera sur l’enrichissement et le renouvellement des gammes qui contribueront également à la rentabilité des marques;
  • Et enfin la phase de « révolution » qui débutera en 2025. Elle fera évoluer le modèle économique du groupe vers la technologie, l’énergie et la mobilité. Renault sera alors un pionnier dans la nouvelle chaîne de valeur de la mobilité.

Le constructeur automobile Renault a confirmé ses objectifs pour 2023 :

  • Une marge opérationnelle d’au moins 3% (et d’au moins 5% d’ici 2025);
  • Des investissements et des dépenses en R&D (Recherche et Développement) d’environ 8% de l’activité commerciale et un cash-flow libre d’environ 3 milliards d’euros.

D’ici 2025, la société lancera sur le marché 24 nouveaux modèles de voitures, dont au moins 10 véhicules électriques. L’objectif sera de contribuer à atteindre l’objectif de zéro émission de CO2 d’ici 2050. L’Inde et l’Amérique latine seront les deux principaux marchés internationaux. Renault compte bien y intensifier sa présence au cours des prochaines années.

« Nous allons relever ces défis tous ensemble, dans la dynamique de reprise qui nous caractérise depuis l’été dernier », a déclaré Luca De Meo.

Fanatiques de Renault? Venez vite voir notre catalogue de voitures ou contactez nous directement.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021. Tous droits réservés.